Au secours, j’ai un BABI !

Baby, Crying, Sadness.

Si cet acronyme ne vous dit rien, c’est parce qu’il n’est pas encore bien répandu en France. Le BABI (bébé aux besoins intenses) a été appelé ainsi par un pédiatre américain, le docteur Sears, dans les années 80. Mais que se cache-t-il derrière cette appellation ? EXPLICATIONS. Par notre blogueuse Chez Valentine.

Qu’est ce qu’un BABI ?

Un bébé aux besoins intenses est un nourrisson qui vous sollicite sans arrêt, ne vous laisse pas une minute de répit. Il est définit par des critères bien particuliers :

  • Il dort peu ou pas, et son sommeil est très léger. S’il s’endort contre vous et que vous le mettez au lit, il se réveille immédiatement. Même la poussette et la voiture ne fonctionnent pas pour l’endormir ! Il refuse de se laisser aller au sommeil et reste en éveil constant.
  • Il a un grand besoin d’être dans les bras de ses parents, mais ne tolère pas les autres personnes (parfois même ne tolère pas le père).
  • Il est très difficile à calmer, et ne peut pas se calmer de lui même.
  • Il a une sensibilité exacerbée. Par exemple quand on le couche, il peut ressentir un sentiment d’abandon.
  • Il peut parfois ne pas aimer le contact et les câlins.
  • Il a besoin d’être fréquemment nourri et, s’il est allaité, à un fort besoin de téter très souvent.
  • Il a une activité motrice très intense, pouvant faire penser à de l’hyperactivité.
  • Il pleure beaucoup et longtemps.
  • il est en demande continuelle et rarement satisfait.

C’est un BABI, mais pourquoi ?

Tout d’abord, il vaut mieux éliminer les causes physiologiques :un bébé qui pleure beaucoup et qui demande de l’attention est peut être un bébé qui souffre. Il convient alors de supprimer ces pistes, car dans ce cas, c’est sur le plan médical que l’on trouvera des solutions. En effet, le système digestif des bébés n’étant pas mature les premiers mois, ceux ci peuvent souffrir de coliques mais aussi de remontées gastriques (communément appelées reflux gastro-oesophagien- RGO). Ces dernières, brûlant l’œsophage de bébé , le font beaucoup pleurer et ne lui permettent pas d’être couché sur le dos. Si votre bébé est gêné par un de ces problèmes, alors il sera irritable et irrité, n’aura pas de moment calme simplement parce qu’il souffre ou est anxieux. Le même comportement peut se retrouver lors d’une poussée dentaire. Ces causes feront donc probablement de votre enfant un BABI, mais vous pourrez alors trouver des solutions médicales (mais pas que!) pour l’aider.

Si votre enfant n’a rien de tout ça, mais présente quand même tous les signes du BABI, pas de panique, nous allons tenter de trouver des solutions !

Quelques astuces pour mon BABI

Portrait of happy mother and baby

Avant tout, on peut emmener bébé faire un tour chez un ostéopathe. Ça ne sera peut être pas miraculeux, mais il se peut que bébé en ait besoin. L’homéopathie peut aussi être une piste envisageable.

Le plus important est de répondre à ses demandes. Oui vous entendrez qu’il faut laisser pleurer bébé, qu’il fait des caprices, que c’est un enfant difficile. Mais laissez dire, ou bouchez-vous les oreilles, ces personnes là n’y connaissent rien. Votre bébé a besoin d’être rassuré, il faut le rassurer !

S’il se calme dans vos bras, portez-le ! Vous pouvez aussi utiliser une écharpe de portage ou un porte-bébé pour retrouver un peu de liberté et vaquer ainsi plus facilement à vos occupations. Votre chaleur et votre contact le rassureront.

S’il accepte le contact, massez-le. Cela l’aidera probablement à se détendre et s’apaiser un peu.

Parlez-lui beaucoup, le son de votre voix le calmera.

Faites-vous aider, ne restez pas seule : la fatigue étant le plus grand ennemi des jeunes parents, vous ne tiendrez sans doute pas longtemps si vous ne vous entourez pas : la famille (si bien sur elle est capable de comprendre ce que vous vivez), des professionnels (pédiatres, psychologues) mais aussi d’autres mamans qui partagent votre quotidien : l’échange d’astuces, le partage, les témoignages sont autant de choses qui vont vous aider. Vous trouverez également des groupes sur les réseaux sociaux.

Méfiez-vous des moralisateurs !

Le terme BABI est encore peu répandu en France. Mais surtout, bon nombre de personnes ne veulent pas l’accepter. Pour eux, des bébés trop demandeurs sont des bébés capricieux ou mal élevés. Et la faute est mise sur les parents, la mère en particulier. On les culpabilise alors en leur disant qu’ils ne devraient pas porter autant leur bébé et le laisser pleurer. Chacun y va même de son commentaire ou de sa technique pour qu’un bébé soit moins demandeur… Sans compter les générations précédentes qui se délectent toujours avec leur « de mon temps…. »

Déjà quand tout va bien, certaines personnes ne peuvent s’empêcher de faire des réflexions, alors imaginez un peu ce à quoi sont confrontés les parents de BABI !

Courage, et n’écoutez que votre cœur ! Si votre enfant a besoin de vous, soyez là pour lui, il n’est ni capricieux, ni mal éduqué !

Un BABI, c’est chouette !

Pour finir, il faut quand même savoir que, bien que la description d’un BABI puisse effrayer, ces enfants aux besoins intenses ont beaucoup a offrir : ce sont des enfants très toniques et beaucoup plus curieux que les autres ! Ils sont également très sensibles et très fusionnels.

Il ne faut donc pas voir un BABI comme un bébé malade, mais simplement qui a plus besoin de vous qu’un autre.

Pour découvrir le joli univers de notre blogueuse Valentine, c’est par ici !

Ces articles peuvent aussi vous intéresser :

Pourquoi je suis (parfois) une mauvaise mère…

Emmailloter Bébé ?

2 réflexions sur “Au secours, j’ai un BABI !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s