Les parades aux phrases qui tuent…

ginecology

Ça y est, vous avez accouché. Tranquillement (ou pas!), vous tentez de prendre vos marques de JEUNE MAMAN. Mais malgré tous vos efforts, il reste encore quelques petites zones d’ombres au tableau, les sempiternelles répliques parfois assassines de votre entourage. De quoi vous mettre en rogne. Petit précis de SELF-CONTROL!

La maladroite

« C’est pour quand ? » « En fait, c’était pour hier. Mais comme tu peux le voir, je me suis attachée à mes bourrelets d’amour. Tu devrais manger un peu plus toi d’ailleurs, tu te décharnes ! »

Non mais sérieusement, à part les People retouchés au bistouri informatique, vous en connaissez beaucoup vous des mamans qui peuvent troquer leur bon vieux pantalon de grossesse contre un jean slim ultra-moulant dès la sortie de la mater’ ? Oui, vous avez pris du poids et oui, il vous faudra un certain temps pour retrouver votre taille de guêpe. Mais rassurez-vous tout de même, avec la fatigue qui s’accumule et le stress des premières semaines de votre nouvelle vie de maman, la balance risque fort d’être le cadet de vos soucis.

On réplique : attention à ne pas vous laisser aller pour autant ! Reprenez progressivement une activité sportive, faites-vous plaisir côté shopping et beauté et surtout, n’oubliez pas que derrière la Wonder Mum que vous êtes devenue, il y a aussi une femme qui cherche à s’exprimer !

La solidaire

« Il fait une drôle de tête en ce moment ton homme. Ça va côté plumard ? » « Évidemment, avec mon pull plein de vomi, mes cernes de trois kilomètres et mon vagin qui ressemble au Grand Canyon après un tremblement de terre, les galipettes, c’est ma priorité ! »

Ah le sexe après l’accouchement. Une grande question et pourtant, tout un tas de vérités qui appartiennent à chaque ménage, chaque histoire, chaque situation. On se l’avoue, cette petite phrase toute bête doit vous alerter sur la place que tient dorénavant votre couple dans votre vie de tous les jours. Même si vous avez le temps pour retrouver votre rythme de croisière, ne lâchez-pas l’affaire au risque de voir s’effriter votre relation sur le long terme.

On réplique : offrez-vous une pause bien méritée en amoureux de temps à autres, ne serait-ce que pour entretenir la flamme. Bien sûr, vous prendrez soin de troquer votre soutien-gorge d’allaitement un brin poisseux pour quelque chose d’un peu plus affriolant…

L’antipathique

« Rolala, mais t’as une mine affreuse ! » « Et toi, tu t’es regardée avec ton rouge à lèvres posé à la truelle ? »

Être parent, c’est fatigant. Et seuls ceux qui n’ont pas encore franchi le cap peuvent se permettre ce genre de réflexion. Oui, vous êtes crevée, et c’est bien normal ! Non seulement vous venez de faire vivre un traumatisme plus ou moins important à votre organisme, mais en plus, vous vivez au rythme d’un pioupiou qui a besoin de vous à ses côtés au minimum toutes les deux heures. C’est dire si les nuits sont hachées, et si votre teint, votre dégaine et votre vivacité peuvent s’en ressentir.

On réplique : il est essentiel ici de faire la part des choses. Même si elle ne fait pas plaisir, cette boutade un peu maladroite vous signale aussi qu’il est grand temps de souffler un coup. Une petite cure en thalasso, une virée shopping avec les copines, un resto en amoureux ou une séance ciné en solo : ménagez-vous des temps de pause et surtout, gardez un petit bout de votre jardin secret !

L’inconsciente

« Et le deuxième, c’est pour quand ? » « … (silence) ».

Encore une réplique qui tue, sortie d’on ne sait où et qui laisse parfois sans-voix. Même si vous avez ADORE être enceinte, si votre accouchement a tout simplement été magique et que vous particulièrement à l’aise dans votre rôle de jeune maman, c’est rare de remettre le couvert aussi vite. Surtout que l’euphorie des premiers temps peut aussi laisser faire apparaître un contre-coup plus ou moins violent, celui de la fatigue assurément.

On réplique : tournez les talons et courez chez votre gygy pour faire le point sur votre contraception…

La blagueuse

« Ah ah ! Il a une tête trop rigolote ! » Oubliez les palabres, passez aux actes, et un uppercut, un !

C’est fou ce que certaines personnes se permettent de dire, même sur le ton de l’humour. Notre loulou, on l’a fabriqué, dans le meilleur des cas pendant neuf longs mois, et ce n’est certainement pas aux autres d’y aller de leur petit commentaire sur le crâne un brin déformé par la ventouse de votre joli trésor. Ok, vous venez d’accoucher. Vous êtes mielleuse devant tant de bonheur et de timides risettes. Mais vous avez aussi votre petit caractère et il est grand temps de le faire ressortir !

On réplique : soufflez un bon coup et faites appel aux esprits vaudou pour qu’il fasse tomber une pluie d’acné bien baveuse sur cette insolente…

2 réflexions sur “Les parades aux phrases qui tuent…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s